fb

Mode-Zahia-nouvelle-muse-de-Karl-Lagerfeld_portrait_w674 nabilla-au-defile-jean-paul-gaultier-haute

Ces nouvelles égéries qui font parler.

Vous l’avez su, vous en avez sûrement débattu, Zahia nouvelle égérie Chanel par Karl Lagerfeld en 2012.

Après la poupée qui dit «non », on a droit à la poupée qui dit peut-être un peu trop oui ( « quand je ne sais pas quoi répondre, je dis oui », ceci expliquant cela).  L’ancienne escort, ou courtisane (selon ses préférences) qui s’est fait connaître pour le scandale des footballeurs de l’équipe de France a su tirer avantage de ses frasques ; devenue l’égérie de l’allemand aux cheveux blancs et à lunettes noires, elle incarnerait selon lui «une tradition très française de galanterie » et serait selon ses investisseurs asiatiques (pour sa collection de lingerie)  « une créatrice prometteuse et un symbole du ‘made in France’ ».

Après la blonde, « non mais allo », il fallait bien une brune !

Et oui en 2013,  l’homme à la marinière, j’ai nommé Jean-Paul Gaultier a, après l’avoir fait défiler pour la Fashion Week à Paris, officialisé le statut d’égérie de la pulpeuse bimbo brune issue de la téléréalité, Nabilla.

A Paris, la jeune femme apparaît un peu maladroite et juvénile dans sa démarche, contrastant avec le reste des mannequins, mais j’avouerai que sa candeur fortement appréciée par de nombreux fans de la suissesse a je l’avoue su atténuer mon jugement qui aurait pu être plus ardent.

Justement ; mon avis sur le sujet.

On n’a auparavant jamais vraiment demandé aux mannequins égéries de rendre des compte sur leur passé ; mais par la suite leur statut d’égérie leur impose de garder une certaine image ; on se rappelle de la photo de Kate Moss et de son scandale à la cocaïne avec la fameuse phrase « Cocaïne Kate, le super-modèle tire trait sur trait » qui lui a fait perdre plusieurs contrats.

Pour ma part, je pense que la reconversion de Zahia s’avère être jusqu’ici un succès ; à la fois posée et calme la jolie blonde sait déjouer certaines questions pièges posées par les journalistes en esquissant un sourire.

On contraste un peu plus avec Nabilla ; plus scandaleuse, aux phrases sans queue ni tête, au scandale au guichet d’une gare ;  mais pour moi le physique y est  et le monde de la mode à selon moi besoin de physique très divers et variés.

J’attends de voir la suite ! Peut-être que des recommandations de notre Jean-Paul à son égard, lui éviteront  certains faux pas.

Phénomène de mode, nouvelle tendance éphémère ou tout simplement profil adapté ?

Affaire à suivre…

XY