fb

Le big data prend de plus en plus d’importance pour un grand nombre d’entreprises. Il présente de forts enjeux, notamment en matière de marketing.

En France, 15% des moyennes et grandes entreprises sont équipées d’une plateforme traitant ces données. C’est deux fois plus qu’en 2016. Bien que certains consommateurs voient d’un mauvais œil l’utilisation de leurs données personnelles par les entreprises, certaines campagnes pourraient les faire changer d’avis. L’Agence LUSSO vous présentent ces entreprises qui, partout dans le monde, exploitent la data avec brio.

Spotify et sa campagne marketing

On parle souvent de frontière entre technologie et création. La campagne hiver 2016 de Spotify illustre tout le contraire. Le service de musique en ligne a utilisé les données personnelles de ses 140 millions d’utilisateurs actifs pour en faire une campagne d’affichage. On peut y découvrir les habitudes musicales de certains d’entre eux, tournés en dérision. Cette opération a permis à la marque de se rapprocher de ses utilisateurs, en développant chez eux certaines émotions. Une certaine proximité entre les deux parties a pu se développer.

C’est la plus grosse campagne lancée par la marque. Elle a eu lieu dans 14 pays, répartis sur tous les continents : Europe, Amérique du Sud, Asie du Sud-Est, et même Nouvelle-Zélande et Canada. Et le résultat est au rendez-vous ! Les affiches sont drôles et en rapport avec le contexte du pays. Par exemple à Londres : “Aux 3 746 personnes qui ont écouté « It’s the end of the world as we know it » le jour du vote du Brexit. Accrochez-vous.”

Spotify

Allianz propose une offre avantageuse et personnalisée

Les voitures sont toujours plus connectées, dans leur conception ou avec l’utilisation de nouvelles technologies. Le groupe d’assurances Allianz en a profité pour lancer, en octobre 2015, son offre Allianz Conduite Connectée. Son fonctionnement est très simple : le client place un boîtier de la marque TomTom dans sa voiture, et sa façon de conduire sera analysée selon plusieurs critères (freinages, intensité des virages, accélérations). Des conseils lui seront alors adressés pour améliorer sa conduite, et s’il les applique, il peut bénéficier d’une baisse de prime allant jusqu’à 30% !

Le boîtier est relié au smartphone du client, et transmet les informations à Allianz. Les notes sont données sur une base de 100, et prennent en compte le type de route empruntée, l’heure et le temps de conduite, ou encore la fréquence d’utilisation de la voiture. De plus, il n’y a pas de malus prévu si le client ne change pas sa conduite : le prix de l’assurance ne peut que baisser.

L’assureur aussi y trouve son compte : l’offre lui a permis de collecter des données sur 61 millions de kilomètres au cours de sa première année. De plus, le cabinet Deloitte estime que les assurances connectées génèreront 15 milliards d’euros d’ici 2020, dans toute l’Europe. Bien sûr, cette offre va aussi attirer d’autre clients.

Spotify

Snickers mesure la faim de ses followers

C’est une expérience unique que la marque a menée avec l’agence BBDM Melbourne. Ils sont partis du constat suivant : quand nous avons faim, nous sommes nerveux. Avec l’aide de data-scientists, ils ont listé 3 000 mots que nous employons en situation de colère, et les ont répartis sur une échelle afin de pouvoir mesurer plusieurs niveaux d’énervement.

En analysant 14 000 tweets par jour, et grâce à cette échelle, la marque pouvait faire baisser les prix de leurs barres chocolatées pour chaque utilisateur, en fonction de son degré de colère. Celui-ci devait télécharger une application, et ainsi récupérer son bon de réduction digital.

Cette opération a donné encore plus de notoriété à Snickers. De nombreuses conversations ont été lancées autour de la marque pendant la campagne, datant de mai 2016. L’opération prend tout son sens quand on sait que son slogan est : « You’re not you, when you’re hungry » (pour Snickers France : « T’es pas toi, quand t’as faim »).

Snickers

Ikea change le nom de ses meubles

Tout le monde connaît le caractère imprononçable des noms des meubles Ikea. La marque a donc décidé de jouer sur ce fait, en renommant certains d’entre eux. Pour la campagne « Retail Therapy », la marque a identifié les requêtes Google les plus populaires dans certains pays, en matière de problème de couple ou familiaux. Ils ont ensuite renommé certains de leurs produits avec … ces requêtes !

Les créatifs ont remarqué qu’aujourd’hui, quel que soit notre problème, nous cherchons la solution sur Internet. Le but était alors de donner à chaque problème une solution, qui serait un produit Ikea. Par exemple, pour la requête : « mon mari s’endort sur le canapé », le premier résultat qui apparaissait était un tabouret de la marque.

En plus de faire parler d’elle, Ikea a pu augmenter ses ventes : avec de l’achat Adwords, la marque a pu booster son SEO et ses produits étaient les résultats n°1 des recherches. En plus de ça, l’opération était vraiment drôle !

Ikea

Nike vous fait courir contre vous-même

Afin de promouvoir leur nouvelle chaussure de running LunarEpic, Nike a lancé une campagne unique. La marque a proposé aux habitants de Manille de courir contre leur propre avatar.

Ils ont créé une piste ayant la forme de la nouvelle basket. Les chaussures des coureurs étaient équipées de capteurs, qui permettaient de récupérer les caractéristiques de leur course pour le premier tour. Puis dès le deuxième tour, ils couraient contre leur avatar affiché à un écran LED. Cet avatar représentait en fait leur temps du tour précédent. Les coureurs étaient ainsi en compétition contre leur propre silhouette. Les données du premier tour ont été récupérées grâce aux capteurs, et étaient envoyés à l’écran via une technologie de radiofréquence. A la fin de la course, des coachs adressaient des entraînements personnalisés aux coureurs.

Cette campagne, récompensée par de nombreux prix, permettait aussi à Nike de développer sa philosophie du dépassement de soi auprès des consommateurs. La piste comportait une montée, des virages serrés … Elle n’était pas facile à aborder. Elle a aussi prouvé que Nike est toujours à la pointe de la technologie dans son domaine.

Nike

Groupama propose le trajet le plus sûr

L’utilisation de nos données par les entreprises peut aussi nous protéger. La preuve avec la plateforme de Groupama : letrajetleplussur.fr. Elle est disponible au grand public, client de l’assureur ou non.

Pour créer ce projet, Groupama a utilisé l’Open Data. Elle a regroupé les données officielles du gouvernement sur les accidents de la route des 7 dernières années, qui ont nécessité l’intervention des pompiers et de la police. Le site permet, pour un itinéraire donné, de comparer le trajet le plus rapide (normalement donné par un GPS), et le trajet le plus sûr. Il choisit alors les routes sur lesquelles il y a eu le moins d’accident entre les deux points.

Mais cette action dépend aussi de ses utilisateurs. En effet, chaque membre qui choisit ses trajets sur le site peut le sauvegarder et le partager sur ses réseaux sociaux. Groupama va donc, en plus de l’Open Data, utiliser les données des trajets de ses utilisateurs pour rendre le service plus efficient. C’est une action collaborative. L’assureur pourra récupérer les données de ses clients, mais aussi du grand public, sur leur conduite.

Groupama

Contactez-LUSSO !

L’Agence LUSSO accompagne des marques et des commerces depuis 10 ans, leur permettant de cibler les bonnes personnes pour recruter et fidéliser les consommateurs, en intégrant la stratégie digitale aux médias traditionnels ou en faisant le choix de communiquer uniquement sur les réseaux sociaux.

Rencontrons-nous !